[ENJEUX & TENDANCES] Ce qu'il ne fallait pas louper au Salon Paris Retail Week

Du 24 au 26 septembre 2019, notre équipe commerciale s'est rendue au Salon Paris Retail Week. Ces 3 jours ont été l'occasion pour les acteurs du paiement de délivrer les grands enjeux. Ainsi Ingenico, Amazon Pay France, Lyra, Dalenys et ViaCash nous ont dévoilé les bouleversements du secteur de l'encaissement. 

 

Quels sont les principaux enjeux et tendances du paiement ?

  • Ingenico et le point de convergence capable d'identifier l'utilisateur et sont parcours jusqu'à l'acte d'achat

Connu dans le monde de la distribution pour fournir des solutions de transactions en ligne, Ingenico a aujourd'hui pour objectif l'identification du client et de son parcours d'achat quel que soit le canal utilisé: point de vente physique, OnLine ou mobile. En d'autres termes le groupe mise sur l'omnicanalité afin d'avoir un point de convergence capable d'identifier l'utilisateur et son parcours jusqu'à l'acte d'achat. L'entreprise est don en capacité de créer des paiements par alias ou token afin d'effecteur des remboursements ou de créer des programmes de fidélité tout en conservant les données du client.

  • Amazon Pay France et la transaction vocale 

 Le paiement en ligne est annexé à un secteur en mouvements constants pour lequel le consommateur n'exprime pas forcément ses besoins ou ses attentes. Par conséquent Amazon Pay France service lancé en 2003 a pour but de devenir un des leaders de ce marché avec ses 30 millions de visiteurs sur son site marchand en France. Le leader mondial de l'e-commerce offre déjà la possibilité à ses clients de consommer sur d'autres sites marchands en utilisant ses identifiants Amazon dans l'optique de facilité le processus d’identification et de réduire le temps de transaction. Nous savons déjà que l'entreprise fournit énormément de moyens dans l'intelligence artificielle et le vocal. C'est donc sans surprises que nous apprenons que le paiement par Alexa est déjà opérationnel en France et que le déploiement chez les enseignes sera effectif dans les 6 prochains mois à venir.

  • Lyra et la lutte contre le blanchiment

Spécialisée dans le paiement sécurisé notamment avec la plateforme de technique paiement sécurisée SaaS PayZen pour laquelle elle a reçu l'agrément de paiement de l'ACPR en 2017. Cette plateforme propose des solutions tout-en-un à différents acteurs sur des problématiques de paiement non ou peu adressées sur le marché actuellement  et offre une multitude de moyens de paiements afin de laisser le choix au client. Elle permet également d'intégrer des moyens de paiement privatifs ou des cartes cadeaux. Anton Bielakoff, directeur général de Lyra explique ainsi que la lutte contre le blanchiment devient une tendance lourde en Europe. 

  • Dalenys et la DSP2

Dalenys est une entreprise spécialisée dans le secteur du paiement en ligne spécifiquement pour les grands commerçants et les pure players et compte 3 000 clients dans le retail. Ludovic Houri directeur de Lyra a apporté son avis sur la question "La lutte contre la fraude reste la priorité tout en s'assurant que la transaction se passe dans de bonnes conditions. L'industrie du paiement est sur le point de vivre un grand bouleversement avec la DSP2. Son déploiement était initialement prévu le 14 septembre, mais l'écosystème a décidé de retarder sa mise en œuvre. Le commerce en ligne est sur le point de changer totalement, le plus important est de s’y préparer. Nous sommes convaincus que la DSP2 peut être une opportunité pour les marchands".

Mais qu'est-ce que la DSP2 ?

La directive (UE) 2015/2366 relative aux services de paiement dans le marché intérieur, dite DSP2, actualise le cadre réglementaire des paiements en Europe. Son objectif est de prendre en compte les évolutions technologiques, en permettant l’émergence de « services de paiement numériques novateurs, sûrs et conviviaux ». Elle s’applique depuis le 13 janvier 2018 et impose que soient accessibles, gratuitement, les données des comptes de paiement des clients, dans le cadre de deux activités nouvelles : 

  • le service d’information sur les comptes 
  • le service d’initiation de paiement 

Quelles sont ses ambitions ?

La DSP2 affiche deux ambitions : d’une part, favoriser l’innovation pour un marché européen des paiements compétitif ; d’autre part, renforcer le niveau de sécurité des paiements et la protection des clients. Elle prévoit ainsi des obligations d’enregistrement (pour les agrégateurs) ou d’agrément (pour les initiateurs de paiement). 

  • ViaCash et le paiement en espèces en ligne 

 Fondée il y à 8 ans, ViaChash est une société proposant un dispositif innovant permettant aux consommateurs ne possédant par la carte bleue de déposer et retirer des espèces dans un point physique via un code-barres. Ainsi, les            e-commerçant peuvent proposer le paiement en ligne en espèces et par conséquent toucher un plus large public. Déjà implantée dans 16 000 points de vente en Europe, principalement en Allemagne et en Autriche, l'entreprise nourrit l'ambition de se déployer en France. 

 

Notre équipe sur le terrain 

Nos commerciaux en quête de nouveautés.

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés